IMOG

IMOG assure le traitement intégré de déchets de 11 communes de Flandre du Sud-ouest. Elle dispose pour ce faire de 6 installations implantées sur 2 sites et d’un réseau de collecte sélective.

L’installation Waste-to-Energy d'IMOG traite annuellement 60 000 tonnes de déchets ménagers non recyclables et de déchets industriels assimilés. Grâce à une épuration poussée des fumées (électrofiltre, lavage humide, filtre catalytique à manche et installation dénox), les émissions restent inférieures à la norme. La chaleur produite lors de l’incinération des déchets est valorisée. La chaleur est convertie en électricité au moyen d'une turbine à vapeur et un turbo-alternateur. Deux kilos de déchets permettent ainsi la production de 1 000 W, soit quelque 32 millions de kWh sur une base annuelle.

Imog continue à chercher des techniques permettant d’optimiser ses processus énergétiques. Ces nouvelles techniques et évolutions permettent de libérer de la chaleur résiduelle qui trouve une application dans quatre réseaux de chaleur.

- Les chaînes de production de l’entreprise voisine Nerva sont chauffées avec de la chaleur résiduelle provenant du processus d’incinération. Par le passé, ce chauffage par le sol fut chauffé au moyen d’une chaudière à mazout, avec une consommation annuelle de près de 130.000 l de mazout.

- Pour le développement des nouveaux quartiers ‘Groeninghe Ververij’ et ‘Leieboorden’, la commune de Kuurne opte pour des réseaux de chaleur ayant un potentiel de 700 habitations. Imog se charge de l’acheminement de la chaleur résiduelle jusqu’aux frontières du lotissement et a signé un accord de 25 ans avec Eandis pour la livraison de la chaleur à ces nouveaux lotissements à Kuurne.

- La ville de Harelbeke voit également des possibilités. Les travaux de la Lys qui commencent à Harelbeke en 2015, offrent une occasion unique de développer un réseau de chaleur depuis l’installation d’Imog jusqu’au CPAS de Harelbeke. Ici aussi, une déclaration d’engagement a déjà été signée.

- Étant donné que la chaleur est transportable, elle a une portée réaliste de près de 15 km dans un périmètre autour du producteur. Imog a introduit une demande de subvention pour un projet d’essai potentiel avec des conteneurs mobiles. La faisabilité financière est actuellement en cours d’étude.

Suite à l’augmentation de la valeur calorique moyenne des déchets combustibles présentés (davantage de matières plastiques, moins de déchets organiques), il y avait de la marge pour ajouter des matériaux à faible valeur calorique. Imog a comblé cette marge avec des boues provenant de l’installation d’épuration des eaux d’Aquafin Harelbeke.

 

icône application/pdfCliquez ici pour le process de traitement de cette installation.

icône application/pdfRéseau de chaleur

 

http://www.imog.be

 

Adresse:

 

Kortrijksesteenweg 264
8530 Harelbeke

Contact:

Johan Bonnier
Tél. +32 56 71 61 17

 
 

Member of CEWEP